Notre histoire

Mille viticulteurs, un même état d’esprit

appassimento - beato bartolomeoChacun des viticulteurs qui confie ses raisins à la cave Beato Bartolomeo est animé du même état d’esprit, partagé par tous : celui de faire connaître, en Italie et dans le monde entier, son propre terroir à travers sa plus belle expression : les vins Breganze DOC.

Notre terroir se trouve aux pieds du haut plateau d’Asiago, sur une chaîne de collines qui s’étend de la ville médiévale de Thiene à Bassano del Grappa, une charmante cité. Un paysage de douces collines habillées de vignes, ornées de cerisiers en fleurs au printemps et entourées de montagnes austères.

C’est ici, où Andrea Palladio a édifié quelques-unes de ses plus belles villas, que l’on cultive le raisin depuis plus de mille ans pour produire des vins doux et raffinés.
Des vins qui sont l’orgueil et la fierté de cette terre, l’orgueil de nos viticulteurs.

Notre histoire

1952- Beato BartolomeoLes origines. C’est le jour de la Saint Valentin en 1950 que 121 viticulteurs provenant des communes de Breganze, Fara, Sarcedo et Mason se réunissent pour associer leur passion et leur travail : ils fondent ainsi la cave coopérative. Il faut lui donner un nom et, la bienveillance du Père Éternel étant toujours la bienvenue dans l’agriculture, ils décident de se vouer à leur concitoyen le plus influent : Beato Bartolomeo da Breganze, frère dominicain et Évêque de Vicence au treizième siècle.

Le développement. Après les réticences du départ, d’autres agriculteurs convaincus devant la réussite de l’initiative viennent se joindre aux premiers viticulteurs fondateurs. Les vins de Breganze obtiennent la Dénomination d’Origine Contrôlée par le Décret ministériel du 18 juillet 1968 : un saut de qualité décisif qui propulse les produits de Breganze vers les marchés nationaux et internationaux. Un nouveau bâtiment est inauguré en 1970 dédié à l’affinage et à la mise en bouteille avec un chai souterrain à 15 mètres de profondeur, un défi technique et financier pour l’époque. Un réaménagement des lieux est effectué en 1998 avec la réfection de l’aile Est de la Cave.

Ces dernières années. Désormais dotée des équipements œnologiques les plus modernes, la Cave Beato Bartolomeo s’est consacrée au cours de ces dernières années à l’amélioration qualitative de chacun des aspects de la filière de production. Les agronomes s’emploient à accompagner les viticulteurs de la coopérative jusque dans le choix des variétés à planter et dans la technique de culture, en les conseillant et en les guidant sur la taille de la vigne et les pratiques agronomiques. Seul un raisin sain et de qualité permet d’obtenir un vin de qualité : sur ces bases, la Cave Beato Bartolomeo récompense le travail de ses propres membres avec une analyse soigneuse des raisins fournis et la répartition des bénéfices proportionnellement à la qualité des raisins récoltés.

Un mécanisme qui incite actuellement les producteurs à diminuer les rendements par hectare et à veiller à la qualité de la récolte, en vendangeant dans des caisses comme cela se fait déjà pour 1000 quintaux de raisins chaque année. Les résultats de ces efforts sont largement perceptibles dans les gammes de vins supérieurs signés Beato Bartolomeo.

On compte actuellement environ 700 membres viticulteurs.
Avec 70.000 quintaux de raisins traités et environ 3 millions et demi de bouteilles produites chaque année, la cave Beato Bartolomeo couvre à elle seule plus de 70% de la production de vin DOC Breganze.
Elle est depuis toujours la référence pour l’œnologie de Breganze. Au fil du temps, l’entreprise a su moderniser ses installations avec des investissements massifs qui lui permettent aujourd’hui de bénéficier des technologies parmi les plus avancées dans le secteur œnologique. Sa structure, moderne et fonctionnelle, conserve un cadre d’exception, tel le vieux chai qui, depuis ses 15 mètres de profondeur, offre une fraîcheur naturelle.

Le chai

Un des éléments architecturaux les plus intéressants de la Cave est son énorme chai. Il a été construit en 1970 pour contenir 260 fûts de chêne. Une superficie de 2500 m² qui a été creusée à 15 mètres dans le sous-sol graveleux de la cave : on ne pouvait rêver mieux pour l’affinage du vin dans un milieu ambiant offrant une température et une humidité constantes.
Bottaia Beato Bartolomeo Breganze
En 2003, une restructuration a entraîné la suppression d’environ la moitié des grands fûts. Il en reste 132 d’une capacité de 40, 80 et 120 hectolitres. Ils ont été remplacés par environ 200 barriques de 225 litres, 15 tonneaux de 500 litres et 15 fûts de 20 hectolitres en bois de chêne et acacia.

Le chai est désormais également ouvert aux visiteurs de la cave. Grâce à ses dimensions conséquentes, la présence humaine a une incidence tout à fait négligeable sur les conditions d’affinage : un parcours historique et culturel sur la viticulture à Breganze a ainsi été aménagé dans le chai avec des témoignages des siècles d’histoire du raisin dans cette région.

Le chai est également devenu le lieu idéal pour la dégustation des vins Beato Bartolomeo au terme de la visite de la Cave.

Disciplinare di Produzione vini Doc Breganze

Carte de la région

Mappa antica Breganze

Les protagonistes

Présentation: Beato Bartolomeo est une Cave Coopérative regroupant environ 700 membres.
Elle est gérée par un Conseil d’administration, nommé par l’Assemblée des associés et renouvelé tous les 3 ans. Le Conseil est composé de 11 conseillers qui représentent toutes les régions de provenance des membres. Il est actuellement présidé par Bruno Gasparotto, avec Fabiola Chilò comme vice-président.

La société est dirigée par Elvio Forato, œnologue de Trévise qui a acquis une grande expérience dans la région de l’Oltrepò Pavese.
La “famille” Beato Bartolomeo se compose actuellement de 25 personnes au total.